Philosophie·Rêveries

Comme les feuilles d’arbres

Comme elles, nous sommes une multitude interchangeable, que le vent emporte par brassées. Toutes uniques, toutes semblables. Comme elles, nous ne savons ni pourquoi nous sommes là, ni à quoi nous servons.

(cliquer sur le titre ou sur l’image pour lire la suite de l’article)

Évaluez ceci :

Publicités