Ecrire·Lire

Longtemps je fus embarrassé

Longtemps je fus embarrassé, dans l’écriture, par ce « je » qui tenait tant que cela à parler, et pire encore, quelle prétention ! à écrire, à s’adresser au monde, et donc en somme à faire son intéressant. Puis vint un jour où je compris, enfin, que dans ce que j’écrivais, ce qui importait n’était pas…

(cliquer sur le titre ou sur l’image pour lire la suite de l’article)

Évaluez ceci :

Publicités